Le bal des faux culs

Publié le par Martin Gale


Martine Aubry
 

Au Parti Socialiste, décidément, on ne s'ennuie pas. Après les critiques de Manuel Valls et Julien Dray à propos de Dame Martine et de ce parti cliniquement mort, voici que Laurent Fabius, Bertrand Delanoë et, dernière en date, Ségolène Royal, apportent leur soutient à la dame des 35 heures !

 

Et oui mon brave monsieur, c'est ça la politique !

 

Ségolène Royal qui soutient Dame Martine, c'est à mourir de rire, du grand comique de scène, du théâtre de boulevard.

 

Plus sérieusement, pourquoi l'ancienne candidate à la présidentielle vole-t-elle au secours de sa rivale ? Est-ce un acte désintéressé, dans le seul intérêt de la survie du Parti ? Non bien entendu. Ce qui pousse Ségolène Royale à agir de la sorte, c'est le fait que des jeunes loups commencent à montrer les dents, et en cela, se positionnent pour l'élection présidentielle de 2012.

 

Dame Martine semble grillée pour les prochaines élections. Un boulevard s'offre à Royale si celle-ci ne se fait pas déborder sur sa gauche. Alors il vaut mieux jouer l'air de l'union (tient, on dirait Joigny), même si c'est une simple union de façade, ça fait toujours mieux aux yeux des électeurs.

 

Le PS est mort, rien de moins, d'après notre philosophe international, BHL. Devant ce triste spectacle, les électeurs de gauche pourraient bientôt s'écrier : « Reviens Dominique (DSK), ils sont devenus fous ».

 

                                                     Alain Quaunu

 

 

Publié dans La politique en France

Commenter cet article

Jovinien 23/07/2009 11:34

L'aventure de Dame Martine me rappelle mes mésaventures au Conseil municipal,ou PHC,n'ayant pas préparé la séance du Conseil de ce jour est venu se gréffer sur mes propos adressés au Maire AUBERGER.A telle enseigne que les socialistes et le public présents ce jour là,ont cru que nous avions préparé l'ordre du jour ensemble,ce qui n'était pas le cas.Autre exemple,dans le quotidien régional,PHC,sacré menteur,(Super -Menteur,c'est un autre bien connu à canal+)dans une déclaration,et là ma mémoire me fait défaut,il déclarait qu'il avait beaucoup d'estime à mon encontre.J'en suis resté "sur le cul",passez moi l'expression.J'assimile cela au baiser de la Camora quand elle décide d'éliminer quelqu'un qui gêne politiquement.Ségolène n'a-t-elle pas fait de même?Je m'interroge!!!