Hénin Beaumont: le Front National a perdu

Publié le par Martin Gale




Le Front National a échoué à Hénin Beaumont. Pourtant, tous les espoirs étaient permis pour le parti d'extrême droite après son score au soir du premier tour. La gauche réalise, au deuxième tour, un score d'un peu plus de 52% des voix. Les enseignements à tirer d'un tel scrutin, ce n'est pas le front républicain qui s'est dressé pour faire rempart au parti de Jean-Marie Le Pen, qui, en soit, n'est pas une grande surprise après ce que notre pays avait connu en 2002, lors de l'élection présidentielle.

Non, ce qui est plutôt étonnant, c'est le score que réalise le Front National. Il y a peu de temps encore, ce parti extrémiste était donné en chute libre. Au contraire, comme viennent de le montrer ces élections à Hénin Beaumont, celui-ci est toujours bien présent dans le paysage politique, surfant sur la vague de la crise, véritable pain béni. Pourtant, dans les villes du sud de la France où ce parti a déjà été aux commandes, on ne peut pas dire que leur gestion municipale ait été brillante, sinon, les Français s'en souviendraient...

Le FN, acceptant difficilement ce résultat, a déjà annoncé qu'il allait le contester devant le tribunal administratif. N'oublions pas que cette défaite, c'est aussi et surtout celle de Marine Le Pen. Et oui, que voulez-vous, c'est dur de reconnaître le résultat démocratique d'une élection quand le peuple a parlé !

                                                                                       Alain Quaunu

Publié dans La politique en France

Commenter cet article