Recherche François Bayrou désespérément

Publié le par Martin Gale




Il va falloir lancer un avis de recherche… Notre François a bel et bien disparu depuis les élections européennes, aux abonnés absents depuis cet échec cuisant. Le score fut mauvais, alors que l’élection européenne est celle de prédilection pour le Modem, aussi bien au niveau du mode de scrutin, qu’au niveau de la philosophie européenne de ce parti.

Le coup fut dur à encaisser. Bayrou a-t-il été trop loin lors de l’émission présentée par Arlette Chabot dans son face à face avec Daniel Cohn-Bendit ? A-t-il suffisamment parlé de l’Europe lors sa campagne ? C’est peut être un peu de tout cela qui a donné ce résultat…

Et puis, il y a eu le remaniement ces derniers temps… Encore un fidèle qui a quitté le radeau Modem pour rejoindre le vaisseau UMP : Michel Mercier, trésorier du parti. Corinne Lepage se dit prête à quitter le béarnais si celui-ci ne prend pas plus en considération les revendications du groupuscule Cap 21. Seules la fidèle Marielle de Sarnez et la sénatrice Jacqueline Gourault ne quittent pas un navire qui prend l’eau de toutes parts. Parce que les femmes, en politique, sont certainement plus fidèles à leurs idées que les hommes (je ne pense à personne en particuliers à Joigny !).

Avec un parti vidé de sa substantifique moelle, le leader centriste doit se refaire de toute urgence s’il souhaite imprimer sa marque aux prochaines présidentielles.

Les temps sont durs pour les Français, ils le sont aussi pour François Bayrou.

 

                                                       Martin Gale

Publié dans La politique en France

Commenter cet article